Votre pommier et poirier sont-ils en danger? Découvrez ces 5 étapes infaillibles pour une taille parfaite et une récolte abondante

Vous avez un pommier ou un poirier dans votre jardin?

Les raisons indispensables de tailler votre pommier et poirier #

Savez-vous qu’une taille adéquate peut non seulement favoriser leur croissance mais aussi augmenter leur production de fruits? Voici pourquoi.

La taille de ces arbres fruitiers offre plusieurs avantages. Elle améliore la circulation de l’air et la pénétration de la lumière, régule la production de fruits pour éviter une surcharge, prévient les maladies en éliminant les branches mortes ou malades et maintient une forme harmonieuse et équilibrée.

Le meilleur moment pour tailler ces précieux arbres fruitiers #

La taille est une affaire de timing. Pour les pommiers et poiriers, la période idéale se situe entre novembre et mars, pendant leur période de repos végétatif. Cependant, évitez les jours de gel ou d’humidité excessive.

À consulter Découvrez comment éradiquer les mauvaises herbes de manière naturelle et efficace

Une taille d’été peut aussi être envisagée entre mi-juillet et mi-août pour limiter la vigueur des pousses et favoriser la fructification.

Les outils clés pour une taille réussie #

Une bonne taille nécessite des outils adaptés. Voici ceux dont vous aurez besoin :

  • Un sécateur pour les petites branches
  • Une scie d’élagage pour les branches plus épaisses
  • Un échenilloir si nécessaire pour atteindre les branches hautes
  • Des gants et des lunettes de protection pour votre sécurité

Des étapes simples et efficaces pour tailler un pommier ou un poirier #

La taille de ces arbres fruitiers peut sembler intimidante, mais en suivant ces étapes, vous pourrez le faire avec succès :

  1. Supprimez les branches mortes, cassées ou malades. C’est essentiel pour la santé de votre arbre. Utilisez le sécateur ou la scie d’élagage selon l’épaisseur des branches.
  2. Éclaircissez l’intérieur de l’arbre. Éliminez les branches qui se croisent ou qui poussent vers l’intérieur. Ainsi, vous améliorez la circulation de l’air et la pénétration de la lumière.
  3. Taillez les pousses verticales et les gourmands. Ces pousses consomment beaucoup d’énergie et ne produisent généralement pas de fruits.
  4. Raccourcissez les branches trop longues pour maintenir une forme harmonieuse et équilibrée, et pour favoriser la fructification sur les branches secondaires.
  5. Après chaque coupe, appliquez un mastic cicatrisant sur les plaies pour éviter l’entrée de maladies et favoriser la cicatrisation.

FAQ:

  • Quand faut-il tailler un pommier et un poirier?
    La taille doit être effectuée entre novembre et mars, durant leur période de repos végétatif.
  • Quels sont les outils nécessaires pour la taille?
    Un sécateur, une scie d’élagage, un échenilloir, des gants et des lunettes de protection sont nécessaires.
  • Quelles sont les étapes pour tailler un pommier ou un poirier?
    Supprimer les branches mortes, éclaircir l’intérieur de l’arbre, tailler les pousses verticales, raccourcir les branches longues et appliquer un mastic cicatrisant après chaque coupe.
  • La taille est-elle vraiment nécessaire?
    Oui, elle est essentielle pour améliorer la circulation de l’air, la pénétration de la lumière, prévenir les maladies et maintenir une forme harmonieuse.
  • Qu’est-ce qu’un mastic cicatrisant?
    C’est une substance que l’on applique sur les plaies de taille pour éviter l’entrée de maladies et favoriser la cicatrisation.

Flottemanville-hague.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis