Vous pensiez tout savoir sur le jardinage de tomates ? Voici les 7 erreurs fatidiques que vous faites sûrement !

Choisir la variété de tomates à cultiver est une étape cruciale que beaucoup négligent.

Choisir n’importe quelle variété de tomates #

C’est pourtant un paramètre essentiel pour obtenir une récolte copieuse et savoureuse. Chaque variété a des spécificités et des besoins particuliers.

Les variétés précoces sont adaptées aux régions à saison courte, celles résistantes aux maladies sont idéales pour les néophytes et choisir une variété adaptée au climat local est la clé pour une croissance optimale.

Ne pas soigner la préparation du sol #

La qualité du sol est une autre clé pour une récolte de tomates réussie. Un sol pauvre en nutriments ne permettra pas une croissance adéquate de vos légumes.

À consulter Comment choisir un ventilateur cet été pour transformer votre maison en oasis de fraîcheur ?

Il faut donc amender le sol avec du compost ou du fumier bien décomposé, maintenir un pH compris entre 6 et 6,8 et assurer un bon drainage pour éviter l’excès d’eau autour des racines.

Planter les tomates trop rapprochées #

Les tomates nécessitent un espace suffisant pour se développer correctement. Un espacement inadéquat entre les plants peut entraîner une mauvaise circulation de l’air et favoriser l’apparition de maladies.

L’espacement recommandé est d’au moins 60 cm pour les variétés naines et d’au moins 90 cm pour les variétés indéterminées.

Négliger l’arrosage des tomates #

L’arrosage est essentiel pour la production de fruits de qualité. Une irrigation inadéquate peut provoquer des problèmes tels que la pourriture apicale ou la fissuration des fruits.

À consulter Comment attirer et protéger les étourneaux dans votre jardin ? Découvrez nos astuces naturelles

Il faut arroser régulièrement en fonction des besoins de la plante, éviter d’arroser le feuillage pour limiter les risques de maladies et maintenir un sol humide mais pas détrempé.

Ignorer les problèmes de maladies et de ravageurs #

Les tomates peuvent être sujettes à diverses maladies et attaques de ravageurs. C’est pourquoi il est primordial de surveiller régulièrement vos plants et d’intervenir en cas de problème.

Il est conseillé de traiter préventivement avec des produits naturels comme le purin d’ortie ou le savon noir et de retirer rapidement les feuilles atteintes pour limiter la propagation des maladies.

Ne pas tailler ou palisser les plants de tomates #

Tailler et palisser les tomates permet de favoriser leur croissance et d’obtenir une récolte plus abondante. Cela évite également que les fruits ne soient en contact avec le sol, limitant ainsi les risques de pourriture.

À consulter Choisir l’arbuste persistant idéal pour votre jardin : une touche verte toute l’année

Il est recommandé de supprimer les gourmands (pousses latérales) pour concentrer l’énergie de la plante sur la production de fruits et d’attacher les tiges principales à un tuteur pour soutenir leur poids.

Récolter les tomates à un mauvais timing #

La récolte des tomates doit être effectuée au bon moment pour profiter pleinement de leur saveur et de leurs qualités nutritionnelles. Les tomates trop vertes ou trop mûres peuvent être moins savoureuses et se conserver moins longtemps.

Il est donc conseillé de récolter les tomates lorsqu’elles sont bien colorées et légèrement fermes au toucher. Ne laissez pas les fruits trop longtemps sur le pied, cela peut affecter la qualité des nouvelles fleurs et donc, la production de nouveaux fruits.

FAQ:

  • Quelle est la meilleure variété de tomates à planter ?
    La meilleure variété dépend de votre région et de vos conditions climatiques.
  • Comment préparer le sol pour la plantation de tomates ?
    Amendez le sol avec du compost ou du fumier bien décomposé, maintenez un pH compris entre 6 et 6,8 et assurez un bon drainage.
  • Quel espace laisser entre les plants de tomates ?
    Un espacement de 60 cm pour les variétés naines et de 90 cm pour les variétés indéterminées est recommandé.
  • Comment arroser correctement les tomates ?
    Arrosez régulièrement en fonction des besoins de la plante et évitez d’arroser le feuillage.
  • Comment traiter les maladies et ravageurs des tomates ?
    Traitez préventivement avec des produits naturels comme le purin d’ortie ou le savon noir et retirez rapidement les feuilles atteintes.

Flottemanville-hague.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis